Santé

Partagez cette page

1. Développer les maisons pluri-professionnelles de santé afin d’offrir un parcours de soin de proximité complet.

2. Mener des campagnes actives de prévention auprès des jeunes sur les dangers et les risques liés à la consommation d’alcool et de drogues sous toutes leurs formes.

3. Soutenir les associations de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants.

4. Soutenir les associations d’accompagnement à la parentalité avec une attention particulière sur le sujet des familles monoparentales.

5. Mieux mailler le territoire en médecins généralistes et en spécialistes en attirant de jeunes médecins dans tous les quartiers.

6. Proposer des solutions pour lutter contre les nouvelles addictions aux écrans et sensibiliser les parents sur leurs dangers.

7. Augmenter le budget santé de la ville de 50%, avec des axes prioritaires sur la prévention et l'information.

8. Nantes sans sida.

La Ville et les structures associativesdoivent se mobiliser pour vaincre le VIH à l’horizon 2030. Parmi les priorités : le dépistage simple et rapide dans les laboratoires d’analyses. L’idée vise, en plus des dispositifs de prévention, de traitements post-expositions et des autotests, à faciliter le dépistage et à lutter contre les tabous qui l’entourent encore. Le dépistage doit devenirun geste simple, presque banal, débarrassé de son poids anxiogène. Concrètement, il s’agit de mettre en place un partenariat entre la Ville de Nantes, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) et l’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire (ARS) pour que les tests de dépistage en laboratoires soient possibles gratuitement et sans ordonnance.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK