⟵ Retour

Ouest France : Huit mesures étonnantes de la candidate LaRem Valérie Oppelt

Impossible d’être exhaustif parmi les 165 propositions de la candidate En Marche à la mairie de Nantes. Sans revenir sur les promesses déjà présentées, cette sélection est purement subjective et volontairement décalée.

Après Julie Laernoes, candidate Europe Écologie les Verts, et Johanna Rolland, maire sortante socialiste, c’est au tour de Valérie Oppelt (LaRem) de rendre public, ce jeudi 13 février, l’intégralité de son programme. Un document de trente-deux pages récapitule « les 165 principales propositions » (1). 164 en fait, puisqu’un malencontreux copié-collé fait apparaître deux fois la même mesure. D’autres (une centaine) seront mises en ligne la semaine prochaine, assure son entourage.

La mesure qui protège

Le programme de Valérie Oppelt attaque direct sur la sécurité. Outre le recrutement de 85 nouveaux policiers municipaux, d’agents de sécurité dans les halls d’immeubles des logements sociaux ou encore la création d’une brigade canine, elle propose de mettre en place une brigade motorisée de vingt agents, histoire de pouvoir intervenir plus vite qu’en voiture. En revanche, les drones de vidéosurveillance, promis lors d’un point presse, se sont envolés du programme papier.

Lire la suite sur Ouest France : https://www.ouest-france.fr/elections/municipales/municipales-nantes-huit-mesures-etonnantes-de-la-candidate-larem-valerie-oppelt-6737506


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK