⟵ Retour

Ouest France : En Marche étudiera un métro aérien périphérique

Les candidats La République en marche dans l’agglomération nantaise ont présenté, ce jeudi 30 janvier, leur projet pour la métropole. Il dépasse les 2 milliards d’investissements. Avec beaucoup pour la mobilité.

Extrait de l'article : Les candidats LaRem de la métropole étudieront l’allongement du tram jusqu’à l’hôpital Nord transformé en « cancéropôle » à Saint-Herblain, la création d’un franchissement sur la Loire (parmi les scénarios, un pont transbordeur entre l’île de Nantes et la CCI), le prolongement du tram ligne 3 de Neustrie à l’aéroport et du busway jusqu’au MIN à Rezé… Ce n’est pas fini ! Études aussi d’un métro souterrain pour le centre-ville nantais et d’un métro aérien circulaire autour du périphérique raccordé aux parkings relais et au réseau Tan. « Un métro type VAL, véhicule automatique léger, qui franchirait la Loire. On désengorgera ainsi la circulation sur le périphérique, détaille Erwan Huchet. On peut imaginer réaliser 4/5 km par mandat. » Le périph, ce sont 40 km, donc huit à dix ans de travaux. Le coût ? « 1 km revient à 45 millions d’euros. »  

Lire la suite sur Ouest France : https://www.ouest-france.fr/elections/municipales/municipales-nantes-en-marche-etudiera-un-metro-aerien-peripherique-6714252


Coronavirus. Valérie Oppelt (LREM) : « Nous allons traverser un moment hors norme »
La députée Valérie Oppelt (LREM) soutient les annonces d’Emmanuel Macron et propose aux candidates aux municipales « d’agir dans cette situation de la même manière que nous l’avons fait pour l’annulation de nos meetin...
Ouest France : Valérie Oppelt se déclare «très investie» sur l’inclusion
La députée LaRem Valérie Oppelt se déclare très investie sur l’inclusion… comme la plupart des candidats. Mais elle veut aller plus loin, en lien avec des actions gouvernementales.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK