⟵ Retour

Ouest France : Arbre aux hérons à Nantes. En Marche refuse l’envolée des coûts

« Si le budget initial, annoncé à 35 millions d’euros, est dépassé, nous n’abonderons pas le cofinancement de la Métropole déjà prévu, à savoir le tiers », prévient Valérie Oppelt, tête de liste En Marche à Nantes. En gros, le seuil est à 12 millions d’euros, et pas un centime d’euro supplémentaire. « Pour éviter une dérive budgétaire, nous demanderons une étude de financement. »

Lire la suite sur Ouest France : https://www.ouest-france.fr/elections/municipales/arbre-aux-herons-nantes-en-marche-refuse-l-envolee-des-couts-6714319


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK