⟵ Retour

Pour une expérimentation de « Territoires zéro chômeur de longue durée » à Nantes

Communiqué de presse - le 7 novembre 2019

On ne le sait pas forcément, mais le siège social de l'association « Territoires zéro chômeur de longue durée » (TZCLD) se trouve à Nantes, dans le bâtiment du Solilab. Localement et depuis le début, elle a été soutenue par les élus écologistes et je souscris pleinement à cette action utile pour notre territoire.

Le 6 novembre, j'ai rencontré Marc Valette qui copilote un collectif dont l'objectif est de lutter contre la très grande précarité qui sévit dans certains quartiers de notre ville en permettant l'insertion par l'emploi des personnes qui en sont les plus éloignés.

Suite à l’habilitation de 10 territoires expérimentaux par la loi du 29 février 2016, de nombreux autres territoires volontaires se mobilisent (plus de 200 aujourd'hui) pour mettre en œuvre la démarche. À Nantes, un collectif souhaite mettre en œuvre cette action sur les quartiers du Breil et de Bottière.

Il y a un an, j’ai rencontré Mme Danielle Cornet, maire de Pontchâteau, qui a initié cette démarche sur sa commune. À cette occasion, j’ai intégré le comité de soutien des députés sur ce sujet.

Je soutiens sans réserve le projet de mener cette expérimentation à Nantes. Elle apportera une réponse concrète en termes d'emploi à des personnes en grandes difficultés sociales dans notre ville.

L'intérêt de cette démarche est de créer des entreprises à but d'emploi (EBE) locales. Là où elles sont à l’œuvre, certaines sont de véritables PME (jusqu'à 100 emplois). Ces emplois sont à durée indéterminée et permettent de soutenir des activités utiles pour répondre aux besoins des divers acteurs du territoire. Les emplois concernent le service aux associations (animation, épicerie solidaire, etc.), aux collectivités (espace vert, petits travaux, renfort cantine, etc.), la conciergerie (transports de colis, soutien aux personnes âgées, isolées ou handicapées, etc.) ou la transition écologique (circuits courts, ressourceries, réemploi, etc.).

Le but est de mettre en lien tous les acteurs d’un territoire (élus, entreprises, associations, habitants) pour réinsérer des personnes très éloignées de l’emploi. En outre, TZCLD peut être un complément efficace à l’insertion par l’activité économique.

J’estime qu’il est de notre devoir de lutter contre les inégalités pour plus de justice sociale. C’est pourquoi, en tant que candidate à la mairie de Nantes, je soutiens l’extension de l’expérimentation de « Territoires zéro chômeur de longue durée » à Nantes. Je m’engage à mettre en œuvre les moyens humains et financiers pour accompagner les initiatives locales.


Coronavirus. Valérie Oppelt (LREM) : « Nous allons traverser un moment hors norme »
La députée Valérie Oppelt (LREM) soutient les annonces d’Emmanuel Macron et propose aux candidates aux municipales « d’agir dans cette situation de la même manière que nous l’avons fait pour l’annulation de nos meetin...
Ouest France : Valérie Oppelt se déclare «très investie» sur l’inclusion
La députée LaRem Valérie Oppelt se déclare très investie sur l’inclusion… comme la plupart des candidats. Mais elle veut aller plus loin, en lien avec des actions gouvernementales.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK