⟵ Retour

Réaction suite à la création d'une police métropolitaine des transports en commun

Communiqué de presse - le 13 décembre 2019

En ce 13 décembre 2019, le conseil de Nantes Métropole vient de voter une délibération annonçant la création d'une police métropolitaine des transports en commun. Je ne peux que soutenir cette initiative qui apportera de la sécurité dans nos transports, tant l'attente des Nantaises et des Nantais en ce domaine est forte. En revanche, il me semble indispensable de souligner que cette idée avait été proposée par des élus nantais il y a plus de deux ans alors que la nécessité était déjà à l'ordre du jour. Par ailleurs, cette annonce devait faire partie des mesures de la candidate socialiste. C'est sous la pression de l'urgence, qu’elle en fait une annonce accélérée aux accents de rustine électorale pour parer au plus pressé.

Cette action paraît assez paradoxale de la part d'une municipalité nantaise qui incrimine sans cesse l’État tout en retrouvant soudainement l'existence des pouvoirs de police du maire et de la métropole. Mais cette décision cosmétique ne réglera pas la situation au fond.

Les transports en commun ne sont que la prolongation de l'espace public. La sécurité dans l'un de ces espaces ne peut se concevoir sans la sécurité dans l'autre. Cette approche cloisonnée est inadaptée à la réalité du terrain et au diagnostic effrayant de la délinquance nantaise en forte hausse depuis quatre ans (+ 35 % entre 2015 et 2018).

Au-delà de ce constat, ce dispositif manque d'ambition. Un effectif métropolitain de 32 agents est insuffisant pour assurer la sécurité sur tous les transports de la métropole. Ce dispositif sera opérationnel jusqu'à 23h30 et seulement dans le tramway, le Busway et le Chronobus. Or, c'est justement passé minuit qu’augmente la vulnérabilité des victimes potentielles (conducteurs et agents de la TAN, personnes de retour de soirée, personnel des lieux de vie nocturne...). D’autre part, pourquoi cette sécurité ne devrait pas être étendue à l’ensemble du réseau de bus ?

C'est pour cette raison que j'ai proposé une hausse des effectifs de la police municipale de 85 postes pour atteindre 200 agents. Ils seront au service de la sécurité des Nantaises et des Nantais, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, avec une compétence pour intervenir dans les transports au commun. En outre, notre police municipale pourra être épaulée par des effectifs d'autres communes.

Nous voulons une police municipale qui puisse agir de manière globale ou sur une requête des agents de la TAN et des usagers à tout moment. Nous voulons que le PC sûreté de la TAN et le Centre de Supervision Urbain, en lien avec la police nationale et la police municipale s'articulent dans un but de protection en temps réel du personnel de la TAN et des usagers dans l'ensemble de l'espace métropolitain.

Par ailleurs, les moyens de transport seront équipés d'un dispositif d'alerte extérieur (message défilant, lumière spécifique) qui permettra d'identifier facilement celui qui requiert une intervention. Nous évaluerons la pertinence de cameras connectées pilotables à distance dans les transports pour déterminer la gravité de la situation en temps réel.

Un dispositif d'intervention rapide de jour, comprenant une unité de 20 motards sera créé pour des interventions très rapides en journée en plus des patrouilles classiques de la police municipale. Ce sera plus efficace que de proposer que cette nouvelle police métropolitaine se déplace en voiture au moment où la circulation est saturée !

Une brigade de nuit sera également créée pour lutter contre la délinquance nocturne. De jour comme de nuit, une brigade cynophile sera en appui des différentes unités.

Notre vision est de ne pas aborder la sécurité par petits bouts, mais d'avoir une approche globale, complète et efficace. Notre but est de regagner le terrain sur la délinquance partout où elle prospère depuis trop longtemps. C'est le choix d’un retour à la tranquillité publique guidé par une volonté politique forte, avec pour principes, l’efficacité, la mesure et une grande ambition. La sécurité est notre priorité absolue.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK