⟵ Retour

Face aux lecteurs de Presse Océan : à Nantes, Valérie Oppelt tacle ses adversaires

Arrivée en 4e position le 15 mars, avec 13 % des suffrages, Valérie Oppelt a bien conscience que ses chances de l’emporter le 28 juin sont très minces. Mais cette position d’outsider n’est pas faite pour lui déplaire, comme ont pu le constater les lecteurs de Presse Océan qui l’ont rencontré ce mercredi matin 17 juin 2020.

Droite dans ses escarpins, la candidate LREM leur est apparue plus libérée que lors de la campagne du premier tour, revendiquant l’étiquette de candidate du gouvernement dont l’a affublée Johanna Rolland, et multipliant les piques à l’encontre de ses adversaires.

« Je ne me suis pas engagée en politique pour décrocher des postes »

Revenant sur sa proposition de liste d’union locale avec les trois autres candidates qualifiées le 15 mars en vue du second tour, Valérie Oppelt a regretté que celle-ci ait été rejetée par les intéressées. C’était sans doute trop innovant pour des gens qui font de la politique politicienne depuis des années.

Lire la suite sur Presse Océan : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/municipales-2020-face-aux-lecteurs-de-presse-ocean-a-nantes-valerie-oppelt-tacle-ses-adversaires-1479fc04-b093-11ea-91b7-f93b20ecad5c


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK