⟵ Retour

Soutenons fortement NOTRE ÉCONOMIE et NOS EMPLOIS

Notre pays et notre territoire sortent tout juste d’une période très difficile. Au-delà du drame humain qui nous bouleverse tous, les conséquences de cette crise du COVID-19 pour l’économie mondiale, française et par voie de conséquence nantaise seront terribles pour nos entreprises et nos emplois. Certains, dont la banque mondiale, prédisent une crise économique, la plus intense depuis 150 ans. Le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a estimé que 800 000 Français pourraient perdre leur emploi dans les mois qui viennent. De nombreux français pourraient ainsi plonger dans la pauvreté.

Nantes ne peut ignorer cette crise économique et sociale qui se profile.

La future équipe municipale, les Nantaises et les Nantais devront solidairement faire face.

Nous devons alerter les Nantais car au regard de la situation à venir, l’accord entre Europe Écologie les Verts et le Parti socialiste est un non-sens économique, historique et social. Le projet de Laurence Garnier (Les Républicains) de faire une croix sur le milliard d’investissement local prévu avec l’arrivée du nouveau CHU est une aberration. Les listes concurrentes vont à rebours de ce qu’il faut faire pour préserver les Nantais des impacts d’une crise mondiale.

Ce qui se profile, c’est la hausse du chômage, dont les premiers à souffrir seront les plus démunis. 

Aussi pour sauvegarder nos emplois et nos entreprises, notre priorité absolue à l’échelle de Nantes et de sa métropole sera de :

1 - Investir

Investir, c’est avant tout soutenir nos entreprises et l’emploi local, non délocalisable.

Nous investirons entre la ville de Nantes et la métropole plus de 2,5 milliards d’euros sur le mandat (375 M€ + 2,181M€).

Nous défendrons le projet du CHU qui représente 1 milliard d’euros d’investissement sur Nantes, financé en partie par l’État.

Nous soutiendrons la rénovation et l’extension de la Cité des Congrès votées depuis plusieurs mois. Le retarder, comme le propose la liste PS/EELV menée par Johanna Rolland, serait un mauvais coup porté à l’emploi nantais.

Nous investirons dans les projets publics (transports en commun, vélos, écoles, piscines, théâtres…), dans la rénovation énergétique et nous construirons les ponts nécessaires pour faciliter la circulation dans notre ville. Nous serons attentifs aux contraintes RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) dans les achats publics. Nous favoriserons l'achat local pour dynamiser les talents et les forces de notre territoire.

Nous investirons dans la 5G pour ne pas perdre notre attractivité et notre place dans la compétition des territoires. Voilà des années que Nantes a su se positionner à l’échelle nationale et internationale pour devenir une métropole européenne de premier plan dans les domaines d’excellence comme la transition numérique et la digitalisation.

Pourtant, Johanna Rolland et son équipe du 2nd tour refusent pour des raisons dogmatiques l’arrivée de la 5G. Ce refus pénalise nos entreprises. La 5G est une garantie de stabilité dans la transmission de données. Une technologie d’avenir, indispensable pour les futurs objets connectés, essentielle pour certains services comme la télémédecine, le télétravail et de nombreuses applications dans l'industrie, si importante sur notre territoire. Nous ne comprenons pas l’attitude de la maire sortante qui cède devant les positions radicales de certains de ses colistiers.

2- Attractivité et aide aux entreprises

Nous assumons notre positionnement en faveur de l’économie. À l’instar du président de la République Emmanuel Macron, nous tenons à défendre l'esprit d'entreprendre et la volonté d'innover. Aussi, pour créer et maintenir des emplois durables sur Nantes, nous continuerons d’attirer de nouvelles entreprises comme la dernière en date Doctolib (500 emplois à la clef). Qui peut penser que cela n'est pas une bonne nouvelle pour le dynamisme de notre territoire ?

Nous aiderons les entrepreneurs à développer leur activité en facilitant leurs démarches administratives et leurs recherches foncières.

Pour lutter contre l’étalement urbain et garder des entreprises sur notre Métropole, nous lancerons un Plan de Développement Économique Urbain afin que chaque ville prenne sa part dans les objectifs d’accueil d’entreprises et de création d’emplois. Nous créerons des espaces nouveaux pour l’accueil des entreprises et des zones de télétravail, des espaces dédiés dans différents quartiers. Nous requalifierons les sites d’activités vieillissants. Nous développerons l’offre d’immobilier de bureaux en périphérie, dans le centre de Nantes et les quartiers politiques de la ville.

S’agissant des cafés et des restaurants, pour 2020 et 2021, nous supprimerons totalement la taxe sur les terrasses et proposerons la gratuité de la publicité devant les commerces. Nous contribuerons à la mise en place d’outils complémentaires pour renforcer le marketplace, avec un système de livraison et de conciergerie auprès des restaurateurs et des commerçants.

100 millions pour soutenir nos entreprises, nos commerçants, nos associations (culturelles, écologiques, sportives, sociales…), nos autoentrepreneurs, nos emplois :

De manière urgente, notre métropole doit proposer, en lien avec les banques du territoire et notamment le crédit municipal, un programme d’aides spécifiques de 100 millions d’euros pour accompagner les entreprises et garantir le maintien de leur trésorerie. Nous proposerons des prêts à taux réduits, des aides spécifiques aux secteurs et associations en difficulté, nous créerons un fonds d’investissement de la métropole avec prise de participations au capital pour soutenir les entreprises.

3 – Accompagner les personnes les plus fragiles

Nous travaillerons pour que Nantes et sa métropole accompagnent les plus fragiles dans le retour à l’emploi. Le but sera de veiller à ce que tous puissent bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans leurs démarches de recherche ou de création d’emplois (Maisons de l’emploi, associations et entreprises d’insertion par l'activité économique, territoire zéro chômeurs…). Nous voulons que Nantes ne laisse personne sur le bord du chemin.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK