⟵ Retour

5G à Nantes. Les candidates ne sont pas sur la même longueur d’onde

Dans l’accord électoral, les écologistes ont obtenu de Johanna Rolland un moratoire inattendu sur le déploiement de la nouvelle technologie sans fil. La Métropole a pourtant salué le choix de Nantes comme site d’expérimentation, en cours. De quoi brouiller le message. Les autres candidates n’approuvent pas.

Ce n’était pas dans le programme initial de premier tour de Johanna Rolland (PS), maire-candidate à Nantes. En revanche, c’était l’engagement n°23 de Julie Laernoes (EELV). L’écologiste a obtenu l’inscription d’un moratoire sur le déploiement de la 5G à Nantes dans le programme commun de la liste fusionnée pour le second tour des élections, le 28 juin.  

Cette idée inattendue de moratoire fait bondir Valérie Oppelt, candidate En Marche. « Allons au bout de ce test, sous l’égide de l’État. Le ministère de la Santé et l’Agence nationale de sécurité sanitaire donneront leur avis. On l’a vu avec la crise du Covid, la télémédecine et le télétravail sont appelés à se développer et auront besoin de cette technologie d’avenir. On va dire aux entreprises de la métropole qu’elles devront s’en priver… Non, ce n’est pas sérieux ! Quand une société comme Doctolib s’implante ici avec 500 emplois à la clé, c’est aussi parce que Nantes est un territoire d’innovation. » Valérie Oppelt y voit l’influence des écologistes : « Ce moratoire, c’est de l’inconscience à des fins électoralistes. Une fois encore, Johanna Rolland se renie en mettant la 5G en stand-by. Nantes rétrograde complètement, c’est incohérent. J’y vois le complotisme d’EELV, anti-vaccin, anti-linky (nouveau compteur électrique) et anti-5G. Ça va s’arrêter où ? Il y a de la décroissance là-dessous. »  

Lire la suite sur Ouest France : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/5g-nantes-les-candidates-ne-sont-pas-sur-la-meme-longueur-d-onde-6856911?connection=true


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK